Préscolaire

Le Préscolaire.

Le Pré-Scolaire accueille 64 enfants âgés de trois ans à six ans. Il permet aux jeunes enfants de développer la pratique du langage et d’épanouir leur personnalité naissante par l’éveil de ce qui les entoure « découverte du monte », par l’éveil esthétique, la conscience de leur corps, l’acquisition d’habiletés et l’apprentissage de la vie en commun, nous pratiquons cet apprentissage en trois langues : ARABE-ANGLAIS-FRANÇAIS dès la moyenne section. Le langage y est au cœur des apprentissages :

  • Valorisation des compétences de communication (ateliers de théâtre et de marionnettes …)
  • Compétences concernant le langage de situation
  • Compétence de langage écrit (réalités sonores, graphisme, alphabet, dictée à l’adulte, reformulation)
  • Compétences sociales
  • Compétences artistiques (activités peindre comme…, écouter de la musique classique et laisser son imaginaire voguer, utilisation des sens)
  • Compétences psychomotrices (déplacements : actions mesurables et quantifiables, règles, codes)
  • Compétences scientifiques (décrire, comparer, classer) et compétences sensorielles (tactiles, gustatives, olfactives, auditives et visuelles)
  • Compétences mathématiques (numération, géométrie, forme, grandeur …)
  • Compétences autour du domaine du vivant, de l’environnement, de la santé et de l’hygiène)
  • Compétences autour du domaine de l’espace et du temps…

A la fin de la grande section de maternelle nous espérons que l’enfant :

  • S’engage dans l’action
  • Maîtrise l’exercice de compréhension et acquière les savoirs de la discipline
  • Contrôle ses émotions
  • Fasse ou réalise un projet d’action
  • Evalue lui-même ses repères
  • Se conduise dans le groupe en fonction des règles (écouter, respecter, participer, comprendre, coopérer, soutenir…
  • Qu’il acquière une culture et des savoirs transdisciplinaires qui favoriseront son intégration à la vie scolaire du primaire

Le travail de l’enseignant  dans notre établissement est donc :

  • Accueillir : être biologiquement le lien entre la maison et l’école
  • Dynamiser : en gratifiant les élèves pour leurs initiatives mais aussi en leur faisant pressentir des champs de recherche stimulants et en développant leurs connaissances en les guidant.
  • Valoriser : la valorisation a pour fonction fondamentale de signifier à l’enfant sa place originale et indispensable dans le groupe. Elle est un outil de narcissisation. Elle consiste à pousser l’enfant à prendre place au sein du groupe. Elle tend à le rassurer quant à ses capacités et devrait le conduire à des démarches toujours plus assurées, le sécurisant afin qu’il ose, de lui-même, se lancer dans l’exploration hardie de terrains inconnus.
  • Induire : l’enfant ne peut pas tout réinventer. Pour lui faciliter la tâche, l’éducateur l’aiguille, l’informe. Ceci consiste en un savant dosage de laisser-faire et d’intervention de la part de l’éducateur qui doit intervenir ou se taire au moment opportun.
  • Faire aimer et découvrir
  • Construire et faire développer des Savoirs et des compétences
  • Evaluer  pour les élèves : savoir quelles acquisitions restent à parfaire, les parents : pour qu’ils soutiennent leurs enfants, le Ministère dans le cadre des objectifs nationaux.

 Pour :

 Assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale

  • Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chaque élève
  • Préparer les élèves à être des citoyens responsables capables de participer au développement du pays, solidaires, pluralistes et ouverts sur le monde de demain.
  • Faire de l’apprenant un acteur du système dans la réutilisation et le partage de ses connaissances avec son environnement, sa famille, ses amis …« Savoirs pour transmettre », un enfant artisan de son bonheur dans le respect de lui-même, des autres et de son environnement.

Nous souhaitons que l’enfant :

  • Ressente le plaisir à l’effort
  • Développe son désir d’apprendre
  • Prenne confiance en lui-même
  • Trouve sa place dans la classe la famille, la société
  • Prépare ses apprentissages futurs

Les éducateurs participent aussi au dépistage des difficultés sensorielles, motrices ou intellectuelles. L’établissement s’est doté d’une convention de diagnostic et de formation avec un psychomotricien afin de détecter et favoriser  leur traitement précoce par le dépistage.


13/01/2016

LE LIVRE CONTIENT LE CONTE
par Cristiano Belloni Pasquinelli
Hier à l’occasion de la visite d’un ami Monsieur Cristiano Belloni Pasquinelli, Directeur d’une entreprise à Safi, nous avons organisé le Conte dans le réfectoire avec les élèves de préscolaire. Ce fut un événement inoubliable que nous avons cadré dans une réception joyeuse autour de l’histoire de boucle d’Or racontée et mise en scène par la maîtresse…
L’objectif de ces séances, est de faire vivre le conte aux enfants, de le leur faire raconter, de le mettre en scène avec des improvisations des élèves, et de leur faire réaliser que l’histoire est dans le livre. Et que le livre est dans leur mains.
1- Activités de Mémoire et de communication, mime, imaginaire
2- Chronologie de l’histoire par l’utilisation de tableaux
3- Remise en forme par les élèves des phrases évoquées
4- structure linguistique
5- Comparaison (plus petit, plus grand..
6- opposés chaud /froid- petit/grand
Vivre ensemble citoyenneté :
On ne prend pas les affaires d’autrui,
On ne mange pas le repas des autres
On ne rentre pas dans une maison qui n’est pas la sienne…
A cette occasion Monsieur Cristiano à remis des contes aux enfants écrits dans des livres…
Monsieur Cristiano a évoqué l’importance des livres et ce qu’elle avait d’universel entre tous les hommes et tous les peuples sans distinction de races, ni de frontières. Le livre non seulement permet de rêver, mais ils rapproche et uni les êtres sur les sujets qui font rêver, tout en développant l’imaginaire, instruire, et rassembler.
Merci de votre visite cher voisin et de la vision que vous avez de notre école et de notre investissement pédagogique.
La semaine prochaine Conte en Arabe



12/01/2016

Habiletés, concentration, réflexivité, imitation, formes, couleurs, réflexion, rapidité, voici les nouveaux matériels pour les ateliers arrivés mardi…et qui ont fait l’objet de la formation de mercredi.
Comment se servir de ces jeux et activer les psychomotricités fines chez les élèves ?
De quelle façon réaliser les ateliers ?
Quelles étapes et quels objectifs méthodologiques et pédagogiques avec ce matériel ?
Quelle sorte d’apprentissage développe -ton chez l’enfant ?

Les formations du mercredi sont vraiment des moments privilégiés où les enseignants apprennent à se connaître, travailler en équipe, être solidaire. Des jeux de rôles sont organisés, les enseignantes jouent le rôle des enfants pour apprendre toutes les méthodes et les objectifs pédagogiques à réaliser contenus dans chaque boîte.



07/01/2016
PROJET CONNAITRE MA VILLE ET MON PATRIMOINE

Formation
Pendant huit semaines, les enseignants ont été formées au modelage avant de commencer le projet.

Le projet est de faire connaitre aux enfants leur patrimoine culturel, artistique et intellectuel.

Objectif pédagogique de cette première visite au village des potiers de notre ville :

Classes concernées : PS-MS-GS

Observer l’argile : pour les enfants l’argile n’est que de la terre et la terre est souvent assimilée comme « sale » en rapport avec l’hygiène et la propreté. Les enfants découvrent qu’avec de la terre, on peut réaliser des objets utiles, des ustensiles, mais aussi des objets décoratifs et artistiques.

Notions travaillées :
– Contenant
– Contenu
– Formes
– Couleurs
– Fusion, feu, cuisson, four
– Cuisine
– Végétaux : genêts
– L’eau
– Le tour du potier
– Histoire de la poterie

C’est la première sortie du projet.

La prochaine fois, le potier va nous rendre visite à l’école avec son tour et de l’argile….

Photos de sortie